« Born in the USA », pour le meilleur et pour le pire

28 juin

1984 : Bruce Springsteen, alias « The Boss », lance un pavé dans la mare de l’Amérique triomphante avec « Born in the USA ». Plébiscitée par le public, mais mal comprise, cette chanson mythique sera victime d’un gros malentendu persistant…

Image de prévisualisation YouTube

 

A l’origine, « Born in the USA » raconte le retour au pays d’un vétéran de la guerre du Viet Nam, « héros » déchu, abandonné et rejeté par la société américaine. La chanson est en partie un hommage à des amis vétérans, dont certains ne revinrent pas ; Springsteen, lui, a été réformé à cause d’un accident de moto.

Un tube international vite récupéré

Le single devient vite un tube planétaire. Mais ce titre pourtant très critique de la société américaine est, très ironiquement, récupéré par le  Parti républicain américain à des fins électorales : en effet, Georges H. W. Bush et Ronald Reagan tentent de s’approprier la chanson pour soutenir leurs campagnes, sans le consentement (et au grand dépit) de Springsteen.

Aujourd’hui encore, un même désaccord oppose D. Trump aux Rolling Stones, dont le président américain utilise, sans l’accord du groupe, un célèbre morceau pour ponctuer des événements liés à sa campagne électorale…

Un malentendu persistant

De manière générale, ce morceau a souvent été mal compris : les Américains eux-mêmes, s’arrêtant au titre sans vouloir écouter les paroles de la chanson, ont voulu y voir un hymne patriotique à la gloire des États-Unis – ce qui est un total contresens !

« I’m ten years burning down the road
Nowhere to run ain’t got nowhere to go »


Un instrument de torture, après la guerre du Golfe

Ironie plus cruelle encore, à Guantanamo, la chanson (ainsi que des titres d’Eminem, Metallica…) sera infligée comme torture, diffusée aux détenus à des volumes abrutissants, parfois pendant des heures d’affilée, afin de briser leur résistance physique et psychologique…

Bref, « Born in the U.S.A. » s’est bien imposé comme un titre phare de la culture populaire américaine – pour le meilleur et pour le pire…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Carsonclasseverte2020 |
Ma petite vie saine |
Cplachenal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lettres Histoire-géo 3PM et...
| Blogbarto
| Ce1kmbadinter